samedi 19 Janvier 2019

Blonds/Blondes
Cette catégorie est destinée aux nombreuses ...
Couples
Des blagues sur les couples et sur leurs ...
Divers
Confidences de potes, expériences salaces, ...
Fétichisme
Adorateurs de fétiches, vous voilà dans la ...
Gays/Lesbiennes
Des pédés sympa, des gouines hyper sexy... ...
Guerre des sexes
La guerre est déclarée ! Qui des mecs ou des ...
Infidélité
Ils se font bien prendre ces coquins qui ...
Malentendu
Quand le sexe devient un véritable enfer de ...
Prostitution
Des filles pas de bol, des clients bernés, des ...
Religion
Le vice sous la soutane et tout le burlesque ...
Vierges/Puceaux
L'exagération au pays des vierges et des ...
Vieux
Notre top catégorie ! Quand les vieux se ...

 
cliquez ici pour voter  Une religieuse en cavale

Une religieuse monte dans un taxi pour se rendre en périphérie de la ville. Pendant le voyage, le chauffeur de taxi ne cesse de jeter des coups d'œil appuyés dans son rétroviseur... Visiblement, il se passe quelque chose :

- Je vous prie de m'excuser si je vous regarde comme ça dans mon rétroviseur, Ma Sœur, mais j'aimerais beaucoup vous poser une question, et cependant, je ne voudrais pas vous offenser...

La religieuse lui répond en souriant :

- Allez-y mon fils, n'ayez pas peur, il n'y aura pas d'offense. Vous savez, nous ne vivons pas recluses dans notre couvent à nous boucher les oreilles et à fermer les yeux. Nous pouvons tout entendre !
- Eh bien voilà, commence le chauffeur, j'ai toujours eu ce fantasme sexuel... J'ai toujours désiré secrètement qu'une religieuse... Oh que j'ai honte... J'ai toujours souhaité qu'une religieuse me fasse une fellation…

La religieuse rougit mais ne se met pas en colère :

- Eh bien, dit-elle, voyons ce que nous pouvons faire pour vous. Tout d'abord, est-ce que vous êtes célibataire ? Et deuxièmement, est-ce que vous êtes catholique ?

Tout excité, le chauffeur répond :

- Oui, je suis célibataire ! Et je suis catholique aussi !

Alors, avec un sourire espiègle, la religieuse lui dit de trouver une petite rue déserte... Le mec s'engage dans une impasse abandonnée, et là, la religieuse réalise, sans se poser de question, le fantasme du chauffeur ! Lorsque le chauffeur du taxi se remet en route pour amener la nonne à sa destination, il tombe en larmes.

- Pourquoi pleurez-vous comme ça ? Lui demande la religieuse.
- Oh Ma Sœur, pardonnez-moi. J'ai pêché, je vous ai menti : je suis marié et en plus je ne suis pas catholique !

Et la sœur lui dit alors :

- Ce n'est pas grave. On a tous ses petits mensonges... Moi par exemple, je m'appelle Kévin et j'ai rendez-vous à une fête costumée pour Halloween !

Catégories associées : Gays/Lesbiennes.
cliquez ici pour voter  Fermeture éclair

C'est une jeune femme qui porte une petite jupe ultra serrée. Elle doit prendre le bus, et pour cela, il lui faut monter les marches...

Le problème est bien là : la jupe est tellement serrée qu'elle n'arrive pas à les enjamber...
Alors elle porte la main derrière elle et baisse un peu la fermeture éclair. Elle essaie encore d'enjamber, mais n'y parvient toujours pas. Du coup, elle repasse une main derrière elle et abaisse encore la fermeture. Ensuite, elle essaie encore de franchir les marches... Ça ne veut toujours pas passer. Alors, au moment où elle s'apprêtait à rejouer de la fermeture éclair, une paire de mains vigoureuses l'empoigne à la taille et la porte jusqu'à la marche supérieure du bus !

- Non mais, ça ne va pas ! Qui vous a permis ? demande la jeune femme au gars derrière elle.
- Eh bien, la deuxième fois que vous avez baissé ma braguette, je me suis dit qu'on se connaissait suffisamment !

Catégories associées : Malentendu.
cliquez ici pour voter  Eugène et Eugénie

C'est l'Eugénie qu'est au plus mal, le docteur a dit qu'elle ferait pas la nuit.

Alors l'Eugène, il est au chevet de l'Eugénie et il pleure. L'Eugénie lève un oeil et dit à l'Eugène :

L'Eugène, avant de passer, j'aimerais bien que tu me fasses sauter une dernière fois !!

L'Eugène en croit pas ses oreilles.

Mais l'Eugénie, dans ton état, t'y penses pas !!
Que si j'y pense, insiste Eugénie, qu'est-ce que j'ai à perdre, toute façon le docteur a dit que j'allais mourir ??

Alors l'Eugène se met sur l'Eugénie et la remue une dernière fois. Mais alors il se passe quelque chose qu'on attendait pas. Non seulement l'Eugénie prend du plaisir à la chose, mais elle redevient vivace et se met à hurler. Tant et si bien que quand l'Eugène remonte son pantalon, l'Eugénie est assise sur le lit avec une cigarette.

Ben l'Eugène, fait l'Eugénie, pourquoi t'es triste ? T'es pas content que j'aille mieux ?
Ben c'est pas ça, dit tristement l'Eugène, mais si j'avais connu le truc avant, on aurait pu sauver pépé l'année dernière !

Catégories associées : Vieux.
cliquez ici pour voter  Erreurs masculines

Messieurs : Prenez-en bonne note !
Erreur n°1 : NE PAS EMBRASSER D'ABORD
Fuir les lèvres de sa partenaire et plonger directement vers les zones érogènes lui fera penser que vous avez payé à l'heure et que vous comptez rentabiliser au mieux votre investissement en éliminant ce qui n'est pas essentiel pour vous. Un baiser passionné est la base fondamentale des préliminaires.
Erreur n°2 : SOUFFLER TROP FORT DANS SON OREILLE
Admettez que quand vous étiez gosse à l'école, des copains vous ont raconté que les filles aimaient ça. C'est vrai parfois, mais il y a une différence entre émettre un léger souffle érotique et souffler comme si vous deviez éteindre les bougies de votre gâteau d'anniversaire.
Erreur n°3 : NE PAS SE RASER
Vous oubliez parfois que vous avez un hérisson attaché à votre menton, et que vous ratissez à plusieurs reprises la peau douce et sensible du visage et des cuisses de votre partenaire. Quand elle tourne sa tête d'un côté à l'autre, ce n'est pas par passion, c'est pour éviter la "râpe à fromage".
Erreur n°4 : PELOTER SES SEINS COMME UN CON
La plupart des hommes se conduisent comme une ménagère en train de palper des melons pour savoir s'ils sont mûrs avant de les acheter. Touchez-les doucement et caressez-les, on n'est pas au marché !
Erreur n°5 : MORDILLER SES TÉTONS
Pourquoi les hommes se ruent-ils sur les tétons des femmes, et les pressent-ils ensuite comme si ils essayaient de dégonfler le corps de leur partenaire par les seins ? Les mamelons sont extrêmement sensibles. Ils supportent difficilement le mâchonnement et le mordillement. Léchez-les, sucez-les doucement. Donnez-leur quelques coups de langue, mais surtout, ne les prenez pas pour des jouets pour chiens en caoutchouc.
Erreur n°6 : NE TRIPOTER QUE SES MAMELONS
Arrêtez de faire ce truc qui consiste à tripotez les mamelons entre le doigt et le pouce comme si vous essayiez de trouver une station de radio. Concentrez-vous sur les seins dans leur ensemble, et pas seulement sur les points d'exclamation.
Erreur n°7 : IGNORER LES AUTRES PARTIES DE SON CORPS
Une femme n'est pas simplement une autoroute avec trois sorties : Sainte Poitrine Est et Sainte-Poitrine Ouest, et le Tunnel de la ville basse. Il y a d'autres secteurs de son corps que les hommes ignorent bien trop souvent parce qu'ils sont obnubilés par la Porte Vaginale. Il est temps d'accorder à tout son corps l'attention qu'il mérite.
Erreur n°8 : LA MAIN PRISE AU PIÈGE
Une dextérité manuelle défaillante dans la région du bas-ventre peut aboutir à un emmêlement de doigts dans la petite culotte. Si vous avez deux mains gauche à ce point, pourquoi ne pas lui demander de retirer ce qui vous gêne ?
Erreur n°9 : LAISSER UN SOUVENIR
La destruction/élimination du préservatif usager est de la responsabilité de l'homme. C'est lui qui le porte, c'est lui qui le jette.
Erreur n°10 : FAIRE LE BURIN SUR LE CLITORIS
La pression directe est très désagréable ; préférez plutôt un léger mouvement rotatif de chaque côté du clitoris.
Erreur n°11 : FAIRE UNE PAUSE
Les femmes, à la différence des hommes ne "reprennent" pas là où elles se sont arrêtés. Si vous arrêtez, elles retournent à la case départ très, très vite, alors un conseil : même en cas de passage à vide, continuez à tout prix, que vous ayez la mâchoire engourdie ou des crampes dans les bras.
Erreur n°12 : LA DÉSHABILLER DE FAÇON MALADROITE
Les femmes détestent avoir l'air stupide, mais c'est pourtant l'air qu'elles auront lorsque, toutes nues des pieds à la taille, elles se retrouveront avec un chemisier collé sur la tête faute d'avoir oublier d'ouvrir le bouton du haut. Effeuillez-la comme une jolie rose, pas comme le vulgaire emballage d'un cadeau de gosse.
Erreur n°13 : PRENDRE SA CULOTTE POUR UN FIL À COUPER LE BEURRE
Mettre la main dans son slip pour la caresser pendant les préliminaires, ça peut être très sexy. Mais tirer sa culotte entre ses cuisses ou même d'avant en arrière, ça ne l'est pas du tout.
Erreur n°14 : L'OBSESSION VAGINALE
Bien que la plupart des hommes puissent trouver le clitoris sans avoir une connaissance pointue de l'anatomie du sexe faible, ils pensent tous que le vagin est le seul truc important ici bas. À peine votre main est-elle dans l'entrejambe qu'on a l'impression que vous essayez de bourrer une cheminée avec des billets de banque volés. Pour le principe, c'est déjà limite, mais si vous y allez "comme un bœuf", vous pouvez endommager la machine ; alors de grâce, ne faites pas la brute. Il est conseillé de prêter plus d'attention à son clitoris et l'extérieur de son vagin d'abord, ensuite vous lui glisserez doucement un doigt et elle vous fera savoir si elle aime.
Erreur n°15 : LUI FAIRE UN MASSAGE TROP VIGOUREUX
Préférez un massage sensuel qui lui procurera beaucoup de détente et la mettra dans l'humeur. Pour cela, utilisez vos mains et le bout de vos doigts : mais vouloir la faire mouiller en lui massant le clito avec votre genoux pendant que vous lui roulez des pelles et lui pelotez les nichons n'est pas une idée géniale.
Erreur n°16 : LA DÉSHABILLER TROP TÔT
Ne forcez pas le mouvement en la déshabillant avant qu'elle n'ait au moins donné quelques signes d'intérêt envers vous, même s'il ne s'agit que d'ôter quelques boutons.
Erreur n°17 : GARDER SES CHAUSSETTES
Un homme en caleçon et chaussettes n'est pas du tout à son avantage. Pensez à enlever vos chaussettes d'abord.
Erreur n°18 : BRÛLER LES ÉTAPES
Quand vous vous êtes introduit en elle, la pire chose à faire est d'entamer l'imitation du piston dans le cylindre d'une moto de compétition. Elle aura tout de suite l'impression désagréable de n'être que l'outil de votre plaisir. Montez en régime lentement (un travail au petit bord est du meilleur effet) avec quelques accélérations profondes et bien menées.
Erreur n°19 : PERCUTER COMME UN PREMIÈRE LIGNE DANS UNE MÊLÉE
Si vous lui plaquez les os de votre bassin dans la cuisse ou dans l'estomac, la douleur sera équivalente à deux semaines d'équitation concentrées dans quelques secondes
Erreur n°20 : JOUIR TROP TÔT
C'est la crainte de chaque homme... Et avec raison ! Si vous tirez avant d'avoir pu voir le blanc de ses yeux, assurez-vous d'avoir un plan de secours pour lui assurer son plaisir à elle. Conseil : quand vous sentez que ça vient, pensez à une grosse moche (on en connaît tous une).

Catégories associées : Couples.
cliquez ici pour voter  Histoire d'insecte

On pense parfois que les gamins ne comprennent rien !!!!!!!! On se trompe… Un homme et une femme étaient en train de rouler en voiture tout en se disputant à propos de la déplorable infidélité de l'homme. Soudain la femme attrape le pénis de l'homme et le coupe. Énervée, elle le jette part la fenêtre. Derrière eux, roulent un homme et sa fille de 9 ans. Ils discutent tous les deux quand, tout d'un coup, le pénis vient se coller sur le pare-brise, reste un moment, puis s'envole plus loin. Surprise, la gamine demande à son père :

- Papa, mais qu'est-ce que c'était ?

Ne voulant pas exposer sa fille à quoi que ce soit de sexuel à son âge, le père répond :

- C'était seulement un insecte ma chérie.

La fille reste assise avec un air confus et après quelques minutes, elle dit :

- En tout cas, il avait une grosse bite…

Catégories associées : Divers.
cliquez ici pour voter  Mon général...

C'est un Général qui inspecte différents régiments. Il arrive devant celui des fantassins.

- Soldat ! À quoi sert ce fusil ? hurle le Général.
- À fusiller, mon Général !

Le Général est un tantinet fier, et continue sa ronde. Il passe devant l'artillerie.

- Soldat ! À quoi sert ce canon ?
- À canonner, mon Général !

Toujours aussi fier, il déboule devant le régiment des chars.

- Soldat ! À quoi sert ce tank ?
- À tankuler, mon général !

Catégories associées : Gays/Lesbiennes.
cliquez ici pour voter  Périls à la plage

Un homme se promène sur une plage. Il est seul. Un immense panneau se dresse devant lui avec l'inscription : "Attention, ici PD". Le type se marre et continue. De toute façon, il n'est pas PD. Un peu plus loin, nouveau panneau, un peu plus petit, avec l'inscription "Attention, ici PD". Puis un peu plus loin, nouveau panneau encore plus petit avec la même inscription.
Continuant son chemin, il voit maintenant sur le sol un minuscule panneau. Il se penche et lit : "Trop tard"...

Catégories associées : Gays/Lesbiennes.