samedi 19 Janvier 2019

Blonds/Blondes
Cette catégorie est destinée aux nombreuses ...
Couples
Des blagues sur les couples et sur leurs ...
Divers
Confidences de potes, expériences salaces, ...
Fétichisme
Adorateurs de fétiches, vous voilà dans la ...
Gays/Lesbiennes
Des pédés sympa, des gouines hyper sexy... ...
Guerre des sexes
La guerre est déclarée ! Qui des mecs ou des ...
Infidélité
Ils se font bien prendre ces coquins qui ...
Malentendu
Quand le sexe devient un véritable enfer de ...
Prostitution
Des filles pas de bol, des clients bernés, des ...
Religion
Le vice sous la soutane et tout le burlesque ...
Vierges/Puceaux
L'exagération au pays des vierges et des ...
Vieux
Notre top catégorie ! Quand les vieux se ...

 
cliquez ici pour voter  Exagération d'ivrogne

C'est un gars dans un bar, complètement ivre, qui se confie à son voisin de bar.

- Moi je bois... HIPS... pour ou... oublier toutes les déceptions que j'ai eu avec les femmes !
- Ahhh ouais ! HIC... p... p... pourquoi t'as été déçu ?
- P... p... passque j'ai une b... b… bite tellement grosse que quand je me ddddddéshablille, elles HIC… se barrent en c... c... courant !
- Mais tttttu dis des cc... cc... cc… HIPS… conneries !

Et l'autre, n'écoutant même plus son voisin fous sa main dans ses pantalons, en ressort une sorte de homard, et le balance violemment par terre !

- Et c… c… ccomme si ça ssssssufisait pas, j'ai att... attrapé des morpions !

Catégories associées : Divers.
cliquez ici pour voter  Espionnage

De retour d'un voyage secret en Israël, une très belle espionne égyptienne se présente devant l'état major militaire du Caire, pour rendre compte de sa mission :

- Eh bien, voilà ! déclare-t-elle. Je ramène le dernier plan d'attaque du Général Dayan. Je lui ai piqué dans sa table de nuit ! Et puis ce n'est pas tout. Je ramène aussi son fils que j'ai fait prisonnier...
- Formidable ! s'écrient les Généraux. Où est-il ce prisonnier ? On va l'interroger tout de suite !
- Ah ! ça, dit-elle, c'est pas possible...Faudra attendre neuf mois !

Catégories associées : Divers.
cliquez ici pour voter  Épuisement relationnel

Vous savez docteur, dit le malade, je suis venu vous voir parce que je me sens très épuisé...

- Ah ! Bon... Je vais vous ausculter.

Et le médecin examine le gars très longuement. À la fin, il repose ses instruments et il déclare :

- Je ne vois vraiment pas ce qui peut vous fatiguer à ce point-là. Vous êtes en parfaite santé. Tous vos organes fonctionnent régulièrement. Il n'y a guère que du côté du sexe que vous semblez, comment dirais-je ? Un peu essoufflé. Vous avez une forte activité sexuelle ?
- Ben, c'est-à-dire, docteur, je suis bien obligé de m'occuper de ma femme !
- J'entends bien ! Et vous faites ça souvent ?
- Euh... Deux ou trois fois par jour...
- Ah ! Par exemple... Vous êtes un chaud lapin, vous !
- Oui, docteur. Et puis il y a aussi la bonne. Si je ne montais pas dans sa chambre tous les soirs, elle m'en voudrait...
- Tiens, tiens ! Et à part votre femme et la bonne, c'est tout, je suppose ?
- Oui. Enfin, non ! Pas tout à fait. J'ai un peu honte de vous le dire, mais la femme du jardinier m'a fait des avances ces temps derniers. Alors je vais lui faire deux ou trois petites choses à l'heure où son mari s'occupe de l'arrosage... Et puis, que voulez-vous, j'ai une vieille maîtresse que je ne peux laisser tomber, ça lui ferait trop de peine. Alors je vais la voir de cinq à sept.
- Et c'est tout ? Balbutie le médecin, ahuri.
- Non, dit l'autre en baissant la tête honteusement. Il y a le chauffeur que nous avons engagé l'année dernière. Il est très jeune, et comme je ne peux pas encore lui accorder une augmentation, je lui donne quelques compensations en nature !
- Ecoutez, cher monsieur, s'écrit le docteur stupéfait, si j'ai bien compris, il y a votre femme, la bonne, la femme du jardinier, votre maîtresse, et le chauffeur par-dessus le marché ! Et tout ça tous les jours et même plusieurs fois par jour ! Et vous vous étonnez d'être fatigué ? Mais c'est normal, mon vieux !
- Ah ! Docteur, répond le gars, je suis content que vous me rassuriez... Je croyais que ça venait de la masturbation...

Catégories associées : Divers.
cliquez ici pour voter  Enseigne (L')

Un homme entre dans un café, s'installe au comptoir et attend le patron qui est absent. Au bout d'un quart d'heure, il va voir dans l'office et, ô surprise, découvre le patron avec la serveuse en train de faire crac-crac. Il fait demi-tour sur la pointe des pieds, puis va voir dans la salle du restaurant si quelqu'un peut le servir… Re-stupéfaction, il y a là la patronne et le commis de cuisine en train de faire leur petite affaire… Ecœuré, il quitte l'établissement et, sur le trottoir, voit un chien et une chienne également très occupés. Une idée lui vient alors. Il prend le chien et la chienne et les pose sur le comptoir. Le patron, qui est revenu à son poste, s'en étonne :

- Mais qu'est-ce qui vous prend ?
- Rien… C'est juste votre enseigne qui était tombée.

Catégories associées : Divers.
cliquez ici pour voter  Énigme d'Armstrong (L')

Quand Neil Armstrong, l'astronaute de la mission Apollo 11, marcha sur la lune pour la première fois, il déclara :

- C'est un petit pas pour l'homme, mais un pas de géant pour l'humanité.

Ce ne fut pas la seule chose qu'il déclara ; alors qu'il était en pleine conversation avec Houston, il ajouta :

- Bonne chance Monsieur Gorsky.

Cette phrase resta une énigme très longtemps, surtout que les gars de la NASA avaient d'abord pensé que le Gorsky en question était un cosmonaute du programme russe... Mais après vérification, aucun Gorsky n'exerçait la fonction de cosmonaute ni en Russie, ni aux USA. Pendant des années, les journalistes qui interviewaient Armstrong ne manquèrent pas de demander à chaque fois ce que le "Bonne chance M.Gorsky." signifiait... Mais sans obtenir jamais de réponse. Trente ans plus tard, alors qu'un reporter lui posait de nouveau la question, Armstrong répondit :

- Monsieur Gorsky est mort maintenant, je vais pouvoir répondre à votre question. Lorsque j'étais gosse, j'avais l'habitude de jouer au basket dans le jardin. Un jour, la balle atterrit dans le jardin du voisin. Au moment où j'allais la ramasser dans leur jardin, je suis passé devant la fenêtre de la chambre à coucher de M. et Mme Gorsky, nos voisins. Et là, j'ai pu entendre madame Gorsky qui disait à monsieur Gorsky : "Une fellation ? Tu veux que je te fasse une fellation ? Je t'en ferai une le jour où le gosse du voisin marchera sur la lune !"

Catégories associées : Divers.
Page :