samedi 16 Février 2019

Blonds/Blondes
Cette catégorie est destinée aux nombreuses ...
Couples
Des blagues sur les couples et sur leurs ...
Divers
Confidences de potes, expériences salaces, ...
Fétichisme
Adorateurs de fétiches, vous voilà dans la ...
Gays/Lesbiennes
Des pédés sympa, des gouines hyper sexy... ...
Guerre des sexes
La guerre est déclarée ! Qui des mecs ou des ...
Infidélité
Ils se font bien prendre ces coquins qui ...
Malentendu
Quand le sexe devient un véritable enfer de ...
Prostitution
Des filles pas de bol, des clients bernés, des ...
Religion
Le vice sous la soutane et tout le burlesque ...
Vierges/Puceaux
L'exagération au pays des vierges et des ...
Vieux
Notre top catégorie ! Quand les vieux se ...

 
cliquez ici pour voter  Grenouille et l'ingénieur (La)

Un ingénieur se trimballe le long du chemin et y rencontre une grenouille.

- À l'aide ! hurle la grenouille.

L'ingénieur se penche étonné et prend la grenouille doucement dans ses bras. La grenouille explique alors :

- En fait je suis une merveilleuse princesse, et je viens d'être élue Miss Univers, mais par dépit, ma Dauphine m'a jeté un sort et m'a transformé en crapaud. Il suffit qu'un jeune homme m'embrasse et je redeviendrai comme avant !

L'ingénieur fourre la bestiole dans sa poche et continue son chemin. La grenouille réalise alors qu'elle a dû tomber sur un lent du ciboulot, comprend qu'elle doit expliquer son affaire plus en détails

- Si tu m'embrasses, je redeviendrai comme avant et je te serai très reconnaissante.

L'ingénieur continue. La grenouille inquiète :

- Si tu m'embrasses, je redeviendrai la femme qui a été élue Miss Univers, et je serai à toi pour la vie !

Toujours rien. C'est pas possible, il fait monter les enchères, pense la Grenouille.

- Embrasse-moi, et tu auras une femme superbe et sensuelle à tes pieds. Je serai ton esclave, je satisferai tous tes désirs.

Rien. La grenouille désespérée, demande d'une petite voix :

- Ça ne t'intéresse pas d'avoir une belle jeune femme prête à assouvir tes fantasmes ?
- Tu sais, il n'y a vraiment pas de place dans ma vie pour une nana, mais une grenouille qui parle, ça c'est rigolo !

Catégories associées : Fétichisme.
cliquez ici pour voter  Greffes pour Tarzan

Lors d'un terrible combat contre un lion enragé, Tarzan perd un oeil, un bras et son pénis. Les animaux de la jungle le soignent et le ramènent à la vie. Ils lui greffent un oeil de faucon, un bras de gorille et pour le sexe, ils prennent la trompe d'un bébé éléphant. Après une semaine de convalescence, il rentre chez lui et retrouve Cheetah :

- Et tes greffons, qu'en penses-tu ? lui demande-t-elle
- Oeil bon, Tarzan voir loin et net... Bras bon, long et fort... Mais Tarzan pas aimer nouvelle queue... Toute la journée, elle cueillir herbe et la bourrer dans cul Tarzan.

Catégories associées : Fétichisme.
cliquez ici pour voter  Étranger (L')

- Alors, demande un homme en noir à une fermière, vous affirmez avoir vu un extraterrestre sortir de sa soucoupe volante qu'il avait posée dans votre champ de pommes de terre ?
- Oui.
- Et que vous a-t-il dit ?
- Eh bien, je n'ai pas compris une seule de ses paroles, par contre, avec ses huit mains, munies chacune de douze doigts, qu'est-ce que j’ai bien senti ce qu’il disait !

Catégories associées : Fétichisme.
cliquez ici pour voter  Épreuves dans la jungle

Un avion de diplomates s'écrase dans la jungle. Il y a trois rescapés, un Français, un Américain et un Belge. Ils sont immédiatement capturés par la tribu locale. Le chef s'approche et dit :

Voilà, comme aujourd'hui nous avons récupéré assez de viande pour passer l'hiver, je vous propose un marché… Si vous voulez rester en vie, il faut passer deux épreuves ! La première : nous ramener chacun 100 fruits de la forêt vierge, et pour la deuxième on verra plus tard !

L'américain refuse : Je m'oppose à toute forme de chantage en vertu des droits de l'homme.

Le chef du village l'attrape et lui coupe la tête. Le Belge et le Français pétrifiés acceptent.
Le chef donne à chacun un sac et les conduit à l'orée de la forêt vierge. Le Français revient le premier avec un sac plein de litchis. Le chef le félicite, réunit le conseil du village et lui dit :

- Voilà ! Maintenant nous pouvons passer à la deuxième épreuve. Il faut que tu te rentres chaque fruit dans le cul sans crier, sans rire et sans parler, après nous te laisserons la vie sauve.

Le Français s'exécute avec beaucoup de mal... 1, 2, 3, 4, 5... 96, 97, 98 litchis, et là, il éclate de rire. Le chef l'attrape, et pan, il lui coupe la tête. Il arrive aux portes du paradis et Saint-Pierre l'interroge :

- Je ne comprends pas, j'ai suivi toute la scène et vous aviez pratiquement réussi la deuxième épreuve ! Comment se fait-il que vous ayez craqué au 98e litchi ?
- C'est la faute du Belge, quand je l'ai vu arriver avec ses noix de coco…

Catégories associées : Fétichisme.
cliquez ici pour voter  Dessous de l'institutrice (Les)

La jeune institutrice donne un cours à ses élèves. Elle écrit tout en haut du tableau en se mettant sur la pointe des pieds car elle a beaucoup de texte à écrire. À un moment, elle est interrompue par quelqu'un qui pouffe de rire. Rapidement, la maîtresse se retourne et demande :

- Qu'est-ce qu'il y a de drôle, Benjamin ?
- Madame, c'est parce que j'ai vu votre jarretière.
- Sort de la classe Benjamin ! Je ne veux plus te voir pendant trois jours, crie-t-elle.

Puis la maîtresse se remet à écrire. Mais se rendant compte qu'elle a oublié d'écrire le titre de la leçon, elle se tend jusqu'au plus haut du tableau... Et elle est interrompue par un gloussement de rire d'un autre garçon de la classe. Toujours aussi rapidement, elle se retourne et demande :

- Qu'est-ce qu'il y a de drôle, Kévin ?
- Heu madame, j'ai vu vos deux jarretières.

De nouveau l'institutrice se met à crier :

- Sors d'ici Kévin ! Cette fois la sanction sera plus sévère ; je ne veux plus te voir dans cette classe pendant 3 semaines !

Quelque peu énervée et décontenancée, la maîtresse laisse tomber sa craie par terre. Elle se baisse pour la ramasser, et c'est à ce moment qu'un énorme éclat de rire résonne dans la salle. Elle se retourne vivement et voit que Toto s'est levé pour quitter la classe. Elle lui demande :

- Eh bien quoi Toto ? Où vas-tu ?
- Heu, madame, je crois qu'après ce que je viens de voir, j'ai fini ma scolarité.

Catégories associées : Fétichisme.
Page :