samedi 19 Janvier 2019

Blonds/Blondes
Cette catégorie est destinée aux nombreuses ...
Couples
Des blagues sur les couples et sur leurs ...
Divers
Confidences de potes, expériences salaces, ...
Fétichisme
Adorateurs de fétiches, vous voilà dans la ...
Gays/Lesbiennes
Des pédés sympa, des gouines hyper sexy... ...
Guerre des sexes
La guerre est déclarée ! Qui des mecs ou des ...
Infidélité
Ils se font bien prendre ces coquins qui ...
Malentendu
Quand le sexe devient un véritable enfer de ...
Prostitution
Des filles pas de bol, des clients bernés, des ...
Religion
Le vice sous la soutane et tout le burlesque ...
Vierges/Puceaux
L'exagération au pays des vierges et des ...
Vieux
Notre top catégorie ! Quand les vieux se ...

 
cliquez ici pour voter  Philosophie de merde

C'est l'histoire d'une femme qui, à la suite d'un cancer, a dû se faire enlever un sein. Elle déprime beaucoup, dépression, pleurs, révolte, etc.

Un jour elle aperçoit dans la rue un jeune homme dans la trentaine. Il est sur le trottoir et il n'a pas de bras. Toutefois il porte un walkman sur les oreilles et il danse continuellement. Il se dandine de gauche à droite et se déhanche. Elle se dit que si cet homme sans bras parvient à danser comme cela, c’est qu’il a une bonne philosophie de vie. Elle décide donc de lui demander son truc afin de pouvoir aussi l'appliquer et reprendre ainsi goût à la vie. Elle s'approche du mec et lui demande :

- Monsieur, je viens de me faire enlever un sein à la suite d'un cancer et j'ai le moral très bas. Je vous vois danser dans tous les sens malgré le fait que vous n'ayez pas de bras. Pouvez-vous me dire comment vous faites pour si bien prendre la vie ?

Et le gars lui répond :

- Je danse pas connasse, j’ai le fion qui me démange, t’imagine même pas !

Catégories associées : Malentendu.
cliquez ici pour voter  Père-Noël distrait

Le Père Noël a réussi à s'infiltrer par une cheminée minuscule et il atterrit dans une chambre où dort une merveilleuse femme nue.

- Zut ! dit-il. Je me suis encore gouré...

Alors il regarde très longuement le beau corps endormi, il baisse les yeux sur lui-même et il murmure :

- Si je lui fais quelque chose, je ne peux plus remonter au ciel. Mais si je ne lui fais rien, je ne peux plus remonter la cheminée...

Catégories associées : Malentendu.
cliquez ici pour voter  Mots croisés

Lors d'un voyage en groupe, le guide a distribué des mots croisés pour aider à tuer le temps.

- Alors ça, je ne vois pas, dit un jeune homme... Un mot de sept lettres : "se vide quand le coup est tiré", et ça fini par "ouille"...
- C'est "douille", monsieur, dit une dame.
- Qui peut me prêter une gomme, dit une jeune fille toute rouge...

Catégories associées : Malentendu.
cliquez ici pour voter  Mission périlleuse

Deux soldats sont en mission dans la jungle. Soudain, l'un d'eux se fait piquer par un serpent, en plein dans le sexe ! L'autre, ne sachant pas quoi faire, appelle directement les médecins de la base militaire. Ceux-ci répondent :

- Tu dois impérativement sucer et cracher le venin...

Il raccroche, et regarde le pauvre soldat blessé, qui lui demande :

- Alors, qu'ont-ils dit ? Je vais m'en sortir ?
- Désolé mec, ils m'ont dit que t'allais bientôt mourir.

Catégories associées : Malentendu.
cliquez ici pour voter  Loi de Murphy (La)

Un Irlandais appelé Murphy va voir le médecin après plusieurs jours de grande fatigue.
Le médecin, après un bon examen, regarde Murphy droit dans les yeux et lui dit :

- Vous avez un cancer et il ne peut être soigné, je vous donne de 2 semaines à 1 mois.

Murphy est anéanti par la nouvelle, mais il a une force de caractère qui l'aide à se relever.
Il sort du bureau du médecin pour retrouver son fils qui l'attend. Murphy dit :

- Fils, les irlandais fêtent quand les choses vont bien et aussi quand elles vont mal. Dans ce cas, ça ne va pas bien. J'ai un cancer et je n'ai qu'un court temps à vivre. Viens avec moi au pub boire quelques bières.

Après 3 ou 4 bières Murphy et son fils sont un peu moins tristes, ils commencent à rire et continuent de boire de la bière. Quelques vieux amis s'approchent de Murphy en lui demandant ce qu'ils fêtent. Murphy répond que les Irlandais fêtaient les bonnes choses et les mauvaises.
Il s'approche pour leur dire qu'il buvait à sa fin prochaine.

- J'ai seulement quelques semaines à vivre on m'a diagnostiqué le SIDA.

Ses amis offrent leurs sympathies et prennent quelques autres bières avec Murphy. Lorsque les amis sont partis, le fils de Murphy est un peu confus et demande à son père :

- Papa tu m'as dit que tu allais mourir d'un cancer, mais tu viens de dire à tes amis que tu avais le SIDA…
- Je vais mourir du cancer, fils, je veux seulement qu'aucun de ces bâtards couchent avec ta mère quand je ne serai plus là.

Catégories associées : Malentendu.
Page :