dimanche 24 Mars 2019

Blonds/Blondes
Cette catégorie est destinée aux nombreuses ...
Couples
Des blagues sur les couples et sur leurs ...
Divers
Confidences de potes, expériences salaces, ...
Fétichisme
Adorateurs de fétiches, vous voilà dans la ...
Gays/Lesbiennes
Des pédés sympa, des gouines hyper sexy... ...
Guerre des sexes
La guerre est déclarée ! Qui des mecs ou des ...
Infidélité
Ils se font bien prendre ces coquins qui ...
Malentendu
Quand le sexe devient un véritable enfer de ...
Prostitution
Des filles pas de bol, des clients bernés, des ...
Religion
Le vice sous la soutane et tout le burlesque ...
Vierges/Puceaux
L'exagération au pays des vierges et des ...
Vieux
Notre top catégorie ! Quand les vieux se ...

 
cliquez ici pour voter  Entre croyants

Un juif, un catholique et un mormon buvaient un verre autour d'une table…

Le juif, se vantant de sa virilité, dit : "J'ai quatre fils. Un de plus et je pourrais faire une équipe de basket-ball."

Le catholique, le félicitant, dit : "J'ai 10 fils, avec un de plus, je pourrais avoir ma propre équipe du football."

À cet instant le mormon dit : "Ne vous vantez pas trop. J'ai 17 épouses. Une de plus et je pourrais faire un parcours de golf."

Catégories associées : Religion.
cliquez ici pour voter  Du mauvais pied !

Deux religieuses se dirigent vers le réfectoire pour prendre le petit déjeuner. Sur le chemin, elles croisent la Mère Supérieure qui semble d'une humeur massacrante.

- Ho ho, notre mère supérieure a dû se lever du mauvais côté du lit ce matin.
- On dit pas plutôt qu'elle s'est levée du mauvais pied ?
- Peut-être qu'elle s'est levée du pied gauche... Mais elle s'est quand même trompée de côté de lit parce qu'elle a mis les chaussures du Père Barnabé !

Catégories associées : Religion.
cliquez ici pour voter  Distributeur de savonettes

Tard le soir, deux prêtres prennent une douche. Ils se déshabillent et entrent dans la douche. Ils réalisent alors qu'il n'y a pas de savon. Le prêtre John dit qu'il a du savon dans sa chambre et s'y rend sans prendre la peine de se rhabiller. Il prend deux morceaux de savon, un dans chaque main et s'en retourne vers la douche Il est à mi-chemin lorsque trois nonnes arrivent dans sa direction. Il n'a aucune place où se cacher. Il se plaque alors contre le mur comme une statue.

Les nonnes s'arrêtent et sont stupéfaites de voir une statue qui paraît si vivante. La première nonne tend la main et touche son pénis. Surpris, il laisse tomber un morceau de savon.

- Oh ! Regardez, c'est un distributeur de savonnettes.

La deuxième nonne veut aussi essayer et tire également le pénis. Le bon père John laisse alors tomber son deuxième morceau de savon. La troisième nonne n'est pas la moins curieuse et tire deux, trois fois le pénis sans résultat. Vexée, elle continue donc son effort et soudain s'écrie :

- Sainte Marie, Mère de Dieu, il donne également de la lotion !

Catégories associées : Religion.
cliquez ici pour voter  Deux nonnes la nuit

Il était une fois deux nonnes. L'une d'elles était surnommée Sœur Mathématique et l'autre Sœur Logique. Un soir, alors qu'il commençait à faire nuit, et qu'elles étaient encore bien loin de leur couvent...

Sœur Mathématique : "Avez-vous remarqué cet homme qui nous suit depuis 38 minutes et demi, je me demande ce qu'il peut bien nous vouloir ?"
Sœur Logique : "C'est Logique . Il veut nous violer."
Sœur Mathématique : "Oh non ! À la distance où il se trouve, il nous aura rejoint dans 15 minutes au plus. Que pouvons -nous faire ?"
Sœur Logique : "La seule chose Logique à faire bien sûr, est de marcher plus vite."
Sœur Mathématique : "Ça ne marche pas."
Sœur Logique : "Bien sûr que ça ne marche pas. L'homme a fait la seule chose Logique qu'il pouvait faire. Il s'est mis à marcher plus vite lui aussi."
Sœur Mathématique : "Alors que faisons-nous ? À ce stade il nous aura rejoint dans une minute."
Sœur Logique : "La seule chose Logique à faire est de nous séparer. Vous allez de ce côté, et je vais par là. Il ne pourra pas nous suivre toutes les deux."

L'homme choisit de suivre Sœur Logique. Sœur Mathématique arrive au couvent et s'inquiète de ce qu'il a pu arriver à Sœur Logique. Puis Sœur Logique arrive.

Sœur Mathématique : "Sœur Logique ! Grâce à Dieu vous êtes là ! Racontez-moi ce qui s'est passé !"
Sœur Logique : "La seule chose Logique est arrivée. L'homme ne pouvait pas nous suivre toutes les deux donc il a choisi de me suivre."
Sœur Mathématique : "Oui, oui ! Mais ensuite que s'est-il passé ?"
Sœur Logique : "La seule chose Logique est arrivée. J'ai commencé à courir aussi vite que je pouvais et il s'est mis à courir aussi vite qu'il pouvait."
Sœur Mathématique : "Et ?"
Sœur Logique : "La seule chose Logique est arrivée. Il m'a rattrapée."
Sœur Mathématique : "Oh mon Dieu ! Et qu'avez-vous fait ?"
Sœur Logique : "La seule chose Logique à faire. J'ai soulevé ma robe."
Sœur Mathématique : "Oh ma sœur ! Et l'homme qu'a-t-il fait ?"
Sœur Logique : "La seule chose Logique, il a baissé son pantalon."
Sœur Mathématique : "Oh non ! Et que s'est-il passé alors ?"
Sœur Logique : "N'est-ce pas Logique ma sœur ?"

Logique de cette histoire : Une nonne avec la robe relevée court plus vite qu'un homme avec le pantalon baissé."

Et pour ceux qui avaient imaginé une autre fin, repentez-vous !

Catégories associées : Religion.
cliquez ici pour voter  Découvertes en forêt

Un curé affecté au "Monastère des cigales" traverse une épaisse forêt, sa petite valise à la main. Tout en parcourant son chemin, il entend des soupirs derrière un buisson. Il se penche et voit un homme et une femme en pleine action. Il fait un signe de croix et dit :

- Mon dieu accorde leur ton pardon, ils sont fous, ils ne savent pas ce qu'ils font.

Il continue ainsi son chemin. 2 km plus loin, il entend de nouveau des soupirs derrière un buisson. Il se penche et aperçoit 2 hommes en pleine action. Il fait de nouveau un signe de croix et dit :

- Mon dieu, accorde leur ton pardon, ils sont fous, ils ne savent pas ce qu'ils font.

Et continue son chemin…1 km plus loin, il entend de nouveau des soupirs derrière un buisson. Il se penche et aperçoit 2 lesbiennes en pleine action. Il fait de nouveau un signe de croix et dit :

- Mon dieu, accorde leur ton pardon, elles sont folles, elles ne savent pas ce qu'elles font.

Il continue son chemin… Enfin, il arrive au monastère et il est accueilli par le père supérieur qui lui dit :

- Bienvenue mon fils, avez-vous fait bon voyage ?
- Oui mon père, mais mouvementé.
- Comment cela ?
- Ben, tout en marchand, j'ai entendu des soupirs derrière un buisson, et j'ai vu Lui et Elle, un peu plus loin, j'ai vu Lui et Lui, ensuite j'ai vu Elle et Elle.

Le père supérieur, lui tape sur l'épaule et dit :

- Si vous étiez arrivé 10 minutes plutôt, vous auriez vu Moi et Moi...

Catégories associées : Religion.
Page :