lundi 21 Janvier 2019

Blonds/Blondes
Cette catégorie est destinée aux nombreuses ...
Couples
Des blagues sur les couples et sur leurs ...
Divers
Confidences de potes, expériences salaces, ...
Fétichisme
Adorateurs de fétiches, vous voilà dans la ...
Gays/Lesbiennes
Des pédés sympa, des gouines hyper sexy... ...
Guerre des sexes
La guerre est déclarée ! Qui des mecs ou des ...
Infidélité
Ils se font bien prendre ces coquins qui ...
Malentendu
Quand le sexe devient un véritable enfer de ...
Prostitution
Des filles pas de bol, des clients bernés, des ...
Religion
Le vice sous la soutane et tout le burlesque ...
Vierges/Puceaux
L'exagération au pays des vierges et des ...
Vieux
Notre top catégorie ! Quand les vieux se ...

 
cliquez ici pour voter  Histoire de muets

Ce sont deux muets en train de discuter au coin de la rue. Le premier (Hervé) dit avec des signes :

- Qu'est-ce que tu as envie de faire aujourd'hui ?

Le second (Robert) :

- Je sais pas... Et toi ?
- Et si on prenait la voiture, qu'on se dégotait des filles et qu'on prenait un peu de bon temps avec elles ?
- Ah ouais ! Bonne idée !

Alors ils prennent la voiture, embarquent deux filles qui faisaient le trottoir, et se mettent à la recherche d'un endroit paisible. Mais soudain, Robert, qui était monté à l'arrière demande à Hervé, toujours par signes :

- Tu as des préservatifs ?
- Non. Et toi ?
- Non plus. Tu n'as qu'à t'arrêter devant la pharmacie et j'irai en acheter quelques-uns.

Le gars trouve une pharmacie, et Robert descend pour acheter ses capotes. Deux minutes plus tard, il est de retour et il tape au carreau et, faisant des signes :

- J'ai un problème.
- Qu'est-ce qu'il y a ?
- Je n'arrive pas à faire comprendre ce que je veux au pharmacien !
- Je sais ce que tu vas faire : tu n'as qu'à y retourner. Ensuite, tu vas poser 50 francs sur le comptoir. Puis tu ouvriras ta braguette, tu sortiras ta bite et tu la poseras sur le comptoir. Comme ça, c'est sûr qu'il saura ce que tu veux !
- Bonne idée !

Et Robert repart dans la pharmacie. Mais deux minutes plus tard, le voilà de retour à la fenêtre de la voiture, l'air dépité.

- Qu'est-ce qui se passe, demande Hervé.
- Ça n'a pas marché !
- Qu'est-ce que tu veux dire ?
- J'ai fait ce que tu m'as dit de faire : je suis rentré ; j'ai posé 50 FF sur le comptoir ; j'ai ouvert ma braguette ; j'ai sorti ma bite et je l'ai posée sur le comptoir. Alors il a sorti la sienne. Elle était plus grosse que la mienne. Il a pris mes 50 francs.

Catégories associées : Malentendu.
cliquez ici pour voter  Gageuse...

Une vieille dame se présente un matin à la Banque avec un gros sac d'argent. La vieille dame insiste pour parler au président de la Banque afin d'ouvrir un compte d'épargne parce que, dit-elle, elle a beaucoup d'argent. Après bien des discussions (le client ayant toujours raison), un employé la mène au bureau du président. Le président de la Banque lui demande alors combien elle aimerait déposer. Elle lui répond 165 000 $, tout en déposant son sac d'argent sur son bureau. Curieux, celui-ci lui demande comment elle a réussi à économiser autant d'argent.
La vieille dame lui répond qu'elle fait des gageures. Le président, surpris, lui demande :

- Quel genre de gageures ?

La vieille dame lui répond :

- Dans le genre, je vous gage 25 000 $ que vos testicules sont carrées.

Le président se met à rire tout en lui faisant remarquer que ce genre de gageure était impossible à gagner. Alors, la vieille dame réplique :

- Aimeriez-vous relever cette gageure ?
- Certainement, répond le président, je vous gage 25 000 $ que mes testicules ne sont pas carrées.

La vieille dame lui dit donc :

- C'est d'accord. Mais étant donné l'importance de la somme impliquée, je vais revenir demain, à 10 heures avec mon avocat comme témoin, si vous n'y voyez pas d'inconvénient.
- Aucun problème, lui répond le président de la Banque, tout confiant.

Ce soir-là, le président devient très nerveux au sujet de la gageure et passe un long moment devant son miroir à examiner ses testicules, les retournant dans tous les sens, encore et encore afin de s'assurer que ses maudites testicules ne pouvaient être considérées comme carrées et être ainsi assuré, sans équivoques, de gagner cette gageure. Le lendemain matin, à 10 heures précises, la vieille dame se présente avec son avocat au président et confirme la gageure de
25 000$ faite par la vieille dame, à savoir que les testicules du président étaient carrées. Le président confirme que la gageure était conforme aux engagements pris la veille. La vieille dame lui demande donc de laisser tomber son pantalon, et le reste, pour qu'elle et son avocat puissent tout voir, ce que le président fait avec complaisance. La vieille dame s'approche pour voir de plus près et lui demande si elle peut les toucher.

- Mais très certainement, lui dit le président, étant donné le montant d'argent impliqué, vous devez donc vous en assurer à 100 %.

Ce que la dame se met à faire avec un léger sourire. Le président s'aperçoit alors que l'avocat se frappe la tête sur le mur. Il demande à la vieille dame pourquoi l'autre agit de la sorte… Elle répond :

- C'est probablement dû au fait que j'avais gagé avec lui 100 000$ que, aux alentours de 10 heures, je tiendrais dans mes mains les testicules du président de la Banque !

Catégories associées : Vieux.
cliquez ici pour voter  Futur gendre (??)

Ce genre d'histoire arrive dans la vie de tous les jours. Un type va pour la première fois en visite chez les parents de sa copine. Il veut faire bonne impression mais le Chili Con Carne de la veille fait des siennes et ses intestins le rappellent à son bon souvenir toutes les cinq minutes. Notre héros est le centre d'intérêt de la famille entière et fait plutôt bonne impression, seulement voila qu'un gaz s'annonce et la douleur est telle qu'il ne peut qu'adopter la solution d'urgence : le contrôle absolu de ses abdominaux et de ses muscles fessiers pour en claquer un silencieux dans les coussins du fauteuil. Ouf ! Mission accomplie ! Mais voilà que flotte autour de lui une sorte d'aura qui n'augure rien de bon pour son avenir de gendre potentiel pour au moins les dix prochaines années. Le maître des lieux ne peut faire autrement que de remarquer l'odeur nauséabonde qui se répand dans la pièce et hurle :

- MEDOR !!

Effectivement, repose au pied du prétendant un chien répondant au doux nom de Médor. "Ouf c'est lui qui prend !", souffle notre héros soulagé. Il se dit qu'après tout puisque c'est le chien qui prend, autant en profiter d'autant plus que le suivant s'annonce féroce. En virtuose, le second est lâché avec autant de discrétion que le premier et l'odeur se fait de plus en plus présente.

- MEDOR !!! Gueule le père pour la seconde fois.

Et va pour le troisième, se dit le type. Le père se lève alors et hurle :

- MEDOR TIRE-TOI DE LÀ, CE TYPE VA TE CHIER DESSUS.

Catégories associées : Malentendu.
cliquez ici pour voter  Frigo (Le)

Aux portes du paradis, un nouvel arrivant commence son récit :

- Cela faisait un certain temps que je soupçonnais ma femme d’avoir une relation extra conjugale. Je suis donc rentré chez moi à l’improviste et évidemment, je l'ai trouvé complètement nue sur le lit. J’ai immédiatement fouillé l'appartement pour trouver le coupable. En vain. Et puis, je me suis souvenu qu'habitant le 15e étage d'une tour, nous disposions d'un petit balcon. J'ai donc ouvert la porte-fenêtre et c'est la que j'ai vu cet homme suspendu dans le vide et s'agrippant à la rambarde du balcon. Je lui ai piétiné les mains pour qu'il tombe, mais il tenait bon. Alors je suis parti chercher un marteau. À grands coups sur chaque main, il a fini par lâcher prise. Mais un arbre a amorti sa chute. Voyant qu'il bougeait encore, j'ai attrapé le réfrigérateur de la cuisine et je l'ai fait basculer sur cet individu. L'effort a été si violent que j'ai succombé à une crise cardiaque. Et donc me voilà.
- Ah bon ! Répond St-Pierre passionné.
- C'est bon vous êtes admis au paradis.

Un second homme se présente peu après et commence à raconter l'histoire de sa mort à St-Pierre :

- Voyez-vous, débute-t-il, j'étais en train de repeindre mon balcon au 17e étage d'une tour. Mon tabouret a vacillé et j'ai basculé dans le vide. Mais j'ai eu la possibilité de me rattraper à un balcon, deux étages plus bas. Je pensais être sauvé quand le propriétaire de ce balcon a commencé à me piétiner les mains puis à me casser les doigts à coups de marteau. Il était fou furieux que je m’accroche à son balcon. Et pire, lorsque j'ai lâché prise, comme je ne suis pas mort tout de suite, il m'a balancé son frigo sur la tête pour m’achever.
St-Pierre :
- Oui, j'ai entendu parler de cette histoire, vous pouvez entrer au paradis.

Un troisième homme arrive et entame, lui aussi, son récit à St-Pierre :

- Vraiment, je ne sais pas comment c'est arrivé ! J’étais caché à poil dans un frigo et me voilà !!!

Catégories associées : Infidélité.
cliquez ici pour voter  Flatulences

Une vieille dame va voir son docteur.

- Docteur, j'ai un petit problème avec mes gaz. Je dois pourtant dire que ça ne me dérange pas tant que ça. Ils ne sentent jamais et ils sont toujours silencieux. Rien que pour dire, j'ai pété au moins dix fois depuis que je suis dans votre bureau et je suis certaine que vous vous en êtes jamais aperçu parce qu'ils sont silencieux et qu'ils ne sentent pas.

-Je vois, dit le Docteur... Prenez ces pilules et revenez me voir la semaine prochaine.

La semaine suivante, la vieille dame revient.

- Je ne sais pas trop ce que vous m'avez donné... Mes gaz restent silencieux, mais ils puent terriblement.
- Très bien, dit le docteur. Maintenant que nous avons réglé le problème des sinus, travaillons sur votre ouïe.

Catégories associées : Vieux.
Page :