lundi 20 Mai 2019

Blonds/Blondes
Cette catégorie est destinée aux nombreuses ...
Couples
Des blagues sur les couples et sur leurs ...
Divers
Confidences de potes, expériences salaces, ...
Fétichisme
Adorateurs de fétiches, vous voilà dans la ...
Gays/Lesbiennes
Des pédés sympa, des gouines hyper sexy... ...
Guerre des sexes
La guerre est déclarée ! Qui des mecs ou des ...
Infidélité
Ils se font bien prendre ces coquins qui ...
Malentendu
Quand le sexe devient un véritable enfer de ...
Prostitution
Des filles pas de bol, des clients bernés, des ...
Religion
Le vice sous la soutane et tout le burlesque ...
Vierges/Puceaux
L'exagération au pays des vierges et des ...
Vieux
Notre top catégorie ! Quand les vieux se ...

 
cliquez ici pour voter  Maman VS Papa

C'est au dîner que ça se passe, Julie, adolescente demande à sa maman :
- Maman, combien de types de pénis existe-t-il ?

La mère, surprise, répond, regardant le mari (dans la cinquantaine) :

- Eh bien, heu... ma fille, chez l'homme, ça passe toujours par trois phases : À vingt ans, le pénis de l'homme, en érection, est dur comme un chêne. Entre trente et quarante ans, c'est comme le bambou, flexible mais sûr. À cinquante, il devient un sapin de Noël.

Le Père :
- Un sapin de Noël ?!
La Mère :
- Oui, tout sec, avec des boules qui pendouillent pour la décoration.

Julien, le fils, demande alors au père :
- Et les seins des femmes, papa, combien de types de seins existe-t-il ?

Le père, déjà fâché, répond :
- Eh bien, mon fils, il en existe trois types aussi. À vingt ans, les seins d'une femme sont comme des melons, bien ronds et bien fermes. Entre trente et quarante, ils sont comme des poires, encore agréables même si leur forme commence à tomber. Après cinquante ans, ils deviennent comme des oignons.

La Mère :
- Des oignons ?!
Le Père :
- Oui, tu les regardes et tu pleures...

Catégories associées : Guerre des sexes.
cliquez ici pour voter  Karaté

Une dame veut acheter un chien de garde. Le vendeur lui propose un tout petit chien qui s'appelle KARATÉ. La femme :
- Quoi un petit chien comme ça, mais il est ridicule !
Le vendeur :
- Détrompez-vous madame, c'est le plus dangereux de tous. Regardez...
Et là, le vendeur ouvre la cage et crie :
- KARATÉ, bois !
Et le petit chien se jette sur la table en bois et la dévore. Le vendeur crie :

- KARATÉ, fer !
Et le petit chien dévore une barre de fer. La femme est enthousiasmée.

- Je vous l'achète tout de suite.
Toute contente elle rentre chez elle. Son mari est là. Elle lui montre le petit chien en lui disant que c'est un super chien et qu'il s'appelle KARATÉ. Le mari :

- Quoi un petit chien comme ça, défendre et protéger la maison, mais il est ridicule et en plus comment s'appelle t-il ??? Ah oui KARATÉ ! KARATÉ... KARATÉ mes couilles !!!

Catégories associées : Malentendu.
cliquez ici pour voter  Fierté Universitaire

Un docteur voit arriver une jeune fille pour un bilan de santé. Elle retire sa chemise et le médecin remarque un Y sur sa poitrine. Surpris, il lui demande d'où cela vient. La jeune fille répond :

- Mon copain est à Yale et il en est tellement fier que quand on fait l'amour, il garde son sweat-shirt.

Plus tard, une autre jeune fille vient également pour un bilan et elle a une marque en forme de H sur la poitrine. À la demande du médecin, elle explique :

- Mon copain est à Harvard et il en est tellement fier que quand on fait l'amour, il garde son sweat-shirt.

Enfin, une troisième jeune fille vient pour un bilan et le médecin découvre une marque en forme de M sur sa poitrine. Il lui demande alors si elle n'a pas un copain à l'université du Michigan. La jeune fille, surprise, répond :

- Non, mais j'ai une amie à l'université du Wisconsin.

Catégories associées : Gays/Lesbiennes.
cliquez ici pour voter  Exercices sur miroir

Un couple est marié depuis 15 ans et a toujours eu une vie sexuelle régulière et de très bonnes relations. Un soir, après avoir fait l'amour, l'homme dit à sa femme :

-Tu sais, après avoir eu nos trois enfants, ton vagin n'est plus aussi étroit qu'il était au début de notre mariage.

Comme cela était dit sur un ton très précautionneux, la femme ne s'est pas trop sentie vexée.
Le jour suivant, pour continuer à donner du plaisir à son mari, elle décide de consulter le gynécologue afin de savoir ce qu'elle pourrait faire contre les dégâts occasionnés par les grossesses et accouchements successifs. Le gynécologue, après l'avoir examinée, lui propose deux solutions : la chirurgie réparatrice (efficace, rapide, mais très douloureux) ou des exercices très spécifiques pour muscler exclusivement la région concernée. La femme opte pour les exercices physiques. Elle rentre chez elle avec une liste d'instructions détaillées. Sans attendre, elle commence à suivre les recommandations :

1. Se déshabiller
2. Placer un miroir sur le sol
3. S'accroupir au dessus du miroir, contracter les muscles de la région à muscler et regarder les effets de ces contractions.

À ce moment très précis, le mari entre. Le mari est surpris de voir sa femme dans cette position. Il lui dit :

- Bonjour chérie, tu peux me dire ce que tu fais ?

Elle répond :

- Oh, ça ? Eh bien, j'ai été voir le gynéco qui m'a prescrit des exercices à faire pour resserrer mon vagin.

Et son mari lui répond :

- Ah d'accord. Je te laisse travailler alors. Mais fais juste attention à ne pas tomber dans ce grand trou dans le parquet.

Catégories associées : Couples.
cliquez ici pour voter  Eugène et Mauricette

Comme chaque année, le vieil Eugène et son épouse, Mauricette, vont faire un "check-up" chez le médecin.

- Comme d'habitude, il n'y a rien à signaler ! lance le docteur. Mais, comment faites-vous pour rester en forme, c'est incroyable.
- C'est que Dieu veille sur moi, répond Eugène. D'ailleurs, je vais vous faire une confidence : il me fait signe. Tenez, hier soir, je suis allé aux toilettes pour un besoin urgent et la lumière s'est allumée toute seule. Lorsque j'avais fini, elle s'est éteinte toute seule. C'est bien une manifestation divine, non ?
- Tout à fait, lui répond le docteur qui ne veut pas le contredire. Rhabillez-vous et allez attendre votre femme pendant que je l'ausculte. Entre alors Mauricette.
- Bonjour Docteur !
- Bonjour Mauricette ! Dites-moi, votre Eugène, il n'a plus toute sa tête. L'autre soir, il m'a dit que la lumière des toilettes s'était allumée toute seule quand il s'y est rendu...
- Ah, le con ! coupe brutalement Mauricette. Il a encore pissé dans le frigo !

Catégories associées : Vieux.
Page :