lundi 20 Mai 2019

Blonds/Blondes
Cette catégorie est destinée aux nombreuses ...
Couples
Des blagues sur les couples et sur leurs ...
Divers
Confidences de potes, expériences salaces, ...
Fétichisme
Adorateurs de fétiches, vous voilà dans la ...
Gays/Lesbiennes
Des pédés sympa, des gouines hyper sexy... ...
Guerre des sexes
La guerre est déclarée ! Qui des mecs ou des ...
Infidélité
Ils se font bien prendre ces coquins qui ...
Malentendu
Quand le sexe devient un véritable enfer de ...
Prostitution
Des filles pas de bol, des clients bernés, des ...
Religion
Le vice sous la soutane et tout le burlesque ...
Vierges/Puceaux
L'exagération au pays des vierges et des ...
Vieux
Notre top catégorie ! Quand les vieux se ...

 
cliquez ici pour voter  Chez Cartier

Un homme arrive chez Cartier, Place Vendôme à Paris, en compagnie d'une jeune femme splendide, et ensemble, ils choisissent un bijou de 50 000 euros pour elle. Au moment de payer, l'homme sort son carnet de chèques et, sans sourciller, le rédige. Le vendeur, lui, est un peu ennuyé car c'est la première fois qu'il voit ce couple à la bijouterie. L'homme s'aperçoit du malaise du vendeur et, avec beaucoup d'aplomb, lui dit :

- J'ai le sentiment, très cher, que vous pensez que ce chèque est peut-être sans provision, n'est-ce pas ?
- Heu... Et bien...
- Bien ! Voici ce que nous allons faire : vu qu'aujourd'hui c'est samedi et que ma banque est fermée, je vous propose que vous gardiez ce chèque ainsi que le bijou.
Dès lundi, procédez à son encaissement et lorsque le paiement sera honoré, faites livrer le bijou chez Mademoiselle. D'accord ?

Le vendeur, rassuré, donne son aval à cette solution sans l'ombre d'une hésitation, assurant même, que la bijouterie prendrait à sa charge la livraison du bijou et qu'il s'assurerait en personne du bon déroulement de l'opération. Le lundi matin, à la présentation du chèque à la banque, celui-ci est bien évidemment en bois !!! En colère, le vendeur appelle le client qui lui dit :

- Mais ce n'est pas grave ! Cela ne vous a rien coûté et moi, j'ai baisé samedi soir !!! Et merci beaucoup pour votre collaboration !

Catégories associées : Divers.
cliquez ici pour voter  Toto, le surdoué

Le petit Toto demande à sa maîtresse s'il peut lui parler après le cours. Elle accepte.

- Alors, que veux-tu me dire Toto ?
- Je pense être trop intelligent pour rester dans cette classe, je m'embête ! Je voudrais passer directement au Lycée.

Sur ce, le directeur informé, demande à Toto s'il veut bien passer des tests. Toto accepte sans hésiter. Le directeur, pour clore l'entretien rapidement, commence le test.

- Voyons voir Toto : 36 x 49 ?
- 1764 !
- Et 363 x 363 ?
- 131769, M. le directeur...
- Capitale du Liechtenstein ?
- Vaduz !

Le test continue pendant une demi-heure, Toto ne fait aucune erreur. À la fin du test, le directeur est satisfait mais la prof demande si elle peut à son tour lui poser des questions. Tous les deux acceptent, la prof commence :

- Bon, Toto, la vache elle en a 4 et moi j'en ai 2, qu'est-ce que c'est ?
- Les jambes, Madame !
- Correct. Qu'est-ce qu'on trouve dans ton pantalon et pas dans le mien ?

Le directeur s'étonne de la question...

- Des poches, Madame !
- Où est-ce que les femmes ont les poils les plus frisés ?

Le directeur se prépare à intervenir lorsque Toto répond :

- En Afrique, Madame !
- Qu'est-ce qui est mou mais qui, avec les mains d'une femme, devient dur ?

Le directeur ouvre grand les yeux, mais avant qu'il ait le temps de parler, Toto répond :

- Le vernis à ongles, Madame !
- Qu'est-ce que les hommes et nous avons au milieu des jambes ?
- Les genoux, Madame !
- Bien, et qu'est-ce qu'une femme mariée a de plus large qu'une femme célibataire ?

Le directeur n'en croit pas ses oreilles.

- Le lit, Madame !
- Qu'elle est la partie de mon corps qui est souvent la plus humide ?
- Votre langue, Madame !
- Quel mot commençant par la lettre "c" désigne quelque chose qui peut être humide ou sec et que les hommes aiment regarder ?
- Le ciel, Madame !

Le directeur soufflant, transpirant comme un sauvage, décide d'arrêter le test et s'exclame :

- Ce n'est pas au lycée que je vais t'envoyer mais directement à l'Université ! Même moi j'aurais tout raté à ce test !

Morale de l'histoire : c'est avec l'âge que l'on devient pervers...

Catégories associées : Malentendu.
cliquez ici pour voter  Subtilités du français

Ces subtilités de la langue française devraient vous faire bondir… En tout cas, elles font réfléchir…

Un gars : C'est un jeune homme
Une garce : C'est une pute

Un courtisan : C'est un proche du roi
Une courtisane : C'est une pute

Un masseur : C'est un kiné
Une masseuse : C'est une pute

Un coureur : C'est un joggeur
Une coureuse : C'est une pute

Un rouleur : C'est un cycliste
Une roulure : C'est une pute

Un professionnel : C'est un sportif de haut niveau
Une professionnelle : C'est une pute

Un homme sans moralité : C'est un politicien
Une femme sans moralité : C'est une pute

Un entraîneur : C'est un homme qui entraîne une équipe sportive
Une entraîneuse : C'est une pute

Un homme à femmes : C'est un séducteur
Une femme à hommes : C'est une pute

Un homme public : C'est un homme connu
Une femme publique : C'est une pute

Un homme facile : C'est un homme agréable à vivre
Une femme facile : C'est une pute

Un homme qui fait le trottoir : C'est un carreleur cimentier
Une femme qui fait le trottoir : C'est une pute

Charly Brown: c'est un garcon
Carla Bruni: ....!!!!!

Catégories associées : Guerre des sexes.
cliquez ici pour voter  Réflexion de blonds

Deux blonds sont en voiture. Un oiseau chie sur le pare-brise. L'un dit :

- Va falloir l'essuyer.

L'autre rétorque :

- Bof, il est déjà trop loin.

Catégories associées : Blonds/Blondes.
cliquez ici pour voter  Avocat (L')

À Lyon, une vieille dame ouvre la porte du bordel et voit un homme élégant, d'âge mûr.

- En quoi puis-je vous être utile ?
- Je souhaite voir Sophie, répondit-il.
- Monsieur, Sophie est une de nos demoiselles les plus coûteuses, peut-être souhaitez-vous voir une autre fille ?
- Non, merci, je dois voir Sophie.

Sophie apparaît immédiatement pour lui expliquer qu'elle demande 5 000 $ la passe. L'homme, sans discuter, allonge 50 billets de 100 $. Ils vont dans une chambre et une heure plus tard, l'homme sort tranquillement. La nuit suivante, le même homme frappe à la porte et demande de nouveau à voir Sophie. Sophie répond qu'il est très rare que quelqu'un lui rende visite 2 soirs de suite et qu'il n'aura pas pour autant une réduction. De nouveau, l'homme sort 50 billets de 100 $ de sa poche et les lui donne. En compagnie de la jeune femme, il se dirige vers une chambre et en ressort une heure plus tard. Quand il apparaît la troisième nuit, personne ne peut en croire ses yeux. De nouveau, il donne 5 000 $ à Sophie et ils passent tous les deux dans une chambre. Une heure plus tard, alors qu'il est sur le point de partir, Sophie demande à son fidèle client :

- Personne n'a fait usage de mes services trois nuits de suite. D'où êtes-vous ?
- De Lille.
- Vraiment ? J'ai de la famille à Lille…
- Je sais. Votre père est décédé. Je suis l'avocat de vos sœurs et ce sont elles qui m'ont demandé de vous remettre votre part de l'héritage, soit 15 000 $.

Catégories associées : Prostitution.
Page :